Fermer 

La Famille d’EXEA

 

 

Blason famille d'EXEA

 Les recherches diocésaines de 1537 pour le lieu de Vinassan notent que le  Noble Jérôme d'Exéa possède un moulin à huile et une maison, le tout allivré pour 200 livres. Il possède également une maison et un colombier "confront de cers amb monsieur de Vynassa et d'auta amb la cava (fossé)..." pour un allivrement de 150 livres. Cette famille d'Exéa prend son origine en Aragon (Espagne, petite ville d'Exea de los Caballeros).

 Au XIVème siècle, trois d'Exéa, trois frères (Pierre, Bernard et Jean) se mettent au service de Mathieu de Castelbon, comte de Foix et époux de Jeanne d'Aragon, fille aînée du roi Jean Ier. Pierre d'Exéa s'attache ensuite au duc d'Orléans Louis de France. C'était un chevalier valeureux : en 1402, il fit partie des sept champions de France qui combattirent en champ clos sept autres champions anglais près de Saint-Pons en Saintonge (les armoiries de la branche de Pierre portent au centre ledit "champ clos" avec la devise Exea Britannos clauso certamine vicit). Les enfants de Pierre s'établirent à Perpignan et Louis Ier, son petit-fils, s'installa à Narbonne : c'est le début de la branche dite "de Narbonne" qui fut plusieurs fois maintenue dans sa noblesse. Louis eut quatre fils dont Jérôme, que les Recherches Diocésaines de Narbonne de 1537 (déposées aux Archives de l'Aude) évoquent. Jérôme, seigneur de Pérignan (Fleury) et de Cabréroles, possédait des biens importants à Vinassan. Il eut quatre enfants dont deux garçons, Antoine et Henri. L'aîné mourut sans postérité et Henri hérita de la seigneurie de Cabréroles et des biens de Vinassan (il est cité comme étant alors "seigneur de Vinassan"). Henri épousa Marguerite de Baliste vers 1542.

 

 

9 Rue Jean Jaures - 11110 - VINASSAN - France - Téléphone : 04 68 45 29 00 - Fax : 04 68 45 24 41 - accueil@vinassan.fr